Flash Infos
  • Filets Sociaux: Le ciblage des ménages bénéficiaires est l'aboutissement d'un process tenant compte du taux de précarité dans les localités.
  • Filets Sociaux: Le présent ciblage vise cent mille ménages vulnérables issus de 700 villages choisis dans 14 régions du pays.
  • Filets Sociaux: "Le plus important dans le programme, ce n'est pas le volet monétaire mais plutôt la formation et la sensibilisation des ménages pour les aider à sortir de l'extrême pauvreté." (Belmonde DOGO)
  • Filets Sociaux: Ouverture ce jeudi 02 février à Yamoussoukro, de l’atelier de sensibilisation, de renforcement de capacités des acteurs locaux pour l’identification des nouveaux ménages vulnérables du Programme des transferts monétaires.
  • Solidarité et lutte contre la pauvreté: La Fondation Magic System de l'Artiste A'Salfo (Salif Traoré) veut nouer un partenariat avec le Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté dans le but de venir en aide aux ménages vivant dans l'extrême pauvreté.
  • Filets Sociaux: Sur la cible des 300 000 ménages, il est prévu pour l’année 2023, l’identification et la prise en charge de 100 000 nouveaux ménages bénéficiaires dans 14 régions prioritaires en milieu rural et urbain.
Actualités

Associations villageoises d’épargnes et de crédit : La Ministre Belmonde fédère les acteurs autour d’une plateforme

24 Novembre 2022
  

Pour accélérer la mise à échelle nationale des Associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC), la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde Dogo, a souhaité une rencontre entre tous les acteurs de ce secteur.

C’est à cet effet que la Ministre Belmonde Dogo a reçu ce mercredi 23 novembre à son cabinet les différents acteurs de la mise en œuvre des AVEC. Belmonde Dogo a demandé aux différents acteurs de se mettre ensemble afin de capitaliser les efforts et de permettre aux AVEC d’avoir une valeur légale afin de bénéficier d’accompagnements par les institutions financières. 

 

 

Selon la ministre Belmonde Dogo, le ministère de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté a eu pour mission, cette année, d’installer 800 AVEC à travers le programme des filets sociaux. « Aujourd’hui nous sommes à près de 1600 AVEC… Il est donc temps de marquer un arrêt pour réfléchir ensemble et arriver à une synergie d’actions afin de porter les AVEC à échelle nationale» : a-t-elle indiqué.

Belmonde Dogo a montré l’intérêt qu’elle accorde à ces Associations Villageoises d’Epargnes et de Crédit : « parce que pour moi les AVEC sont en même temps un outil de solidarité, de cohésion mais surtout de lutte contre la pauvreté » A-t-elle indiqué.

Il faut noter que pour le gouvernement l’impact positive des AVEC sur les populations peut stopper les phénomènes des tontines qui font actuellement de nombreuses victimes. Ainsi pour la ministre, c’est le moment de former un comité scientifique qui élaborera des textes afin de structurer ces associations. « Pour faire en sorte que les AVEC ne soient pas que de volet monétaire, mais qu’elles soient accompagnées de formations et de sensibilisation » : a ajouté Myss Belmonde Dogo.

La ministre a aussi demandé aux différents acteurs de se mettre ensemble afin de capitaliser les efforts et de permettre aux AVEC d’avoir une valeur légale et de pouvoir être accompagné par les institutions financières. 

A sa suite, les différents acteurs ont témoigné des bienfaits des AVEC  sur les populations. Ils ont manifesté leur satisfaction et marqué leur intérêt pour la mise en place du comité scientifique.

Prenant la parole, Koffi Kevine représentante de l’ong Internatinal Rescue Committee (IRC) a signifié que les AVEC, sont devenue pour IRC une pratique transversale, que ce soit les projets de santé, de relance économique, ou de cohésion sociale. «On travaille également à la pérennisation des AVEC quand nous nous retirons de la zone, en mettant en place le réseau des facilitateurs. Ce sont des  membres instruit de la communauté qui accompagnent les bénéficiaires lorsque le projet est terminé. Nous serons donc ravis d’apporter notre expérience à ce  comité » : A-t-elle précisé.

Dans la même lancé, Mamadou Traoré représentant de CARE international, a indiqué que les AVEC ne sont pas que pour les personnes vulnérables, « tout le monde peut y adhérer car au travers de ces associations on cultive de nombreuses valeurs humaines…». Tout en marquant, volontier, l’adhésion de son institution à la création du comité scientifique, il a saisi l’occasion pour inviter la ministre à une cérémonie de partage qui se fera en janvier prochain dans la localité d’Afféry.

En plus des ministères en charge du social au sein du gouvernement, les AVEC ont été mises en place par plusieurs partenaires, notamment les ONG internationales, les organisations de la société civile, des entreprises du secteur privé dans le secteur Cacao et les institutions financières. Aussi, le ministère de la solidarité et de lutte contre la pauvreté entend mettre à l’échelle nationale les AVEC en visant la création de 25 000 AVEC d’ici 2025.


Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut