Flash Infos
  • Accident de circulation sur la route d'Alépé: La Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a au nom du Gouvernement, rendu un dernier hommage, le mardi 09 août 2022 à la morgue de la commune d’Anyama, aux 21 victimes décédées le 1er août.
  • Dimanche de la Solidarité: La Ministre Belmonde Dogo en compagnie de son collègue Souleymane Diarrassouba a apporté l'assistance du Gouvernement à 6 familles vulnérables dans plusieurs quartiers de Yamoussoukro.
  • DIMANCHE DE LA SOLIDARITÉ: A Yamoussoukro, 06 familles vulnérables bénéficient du soutien de l'Etat ivoirien à travers des dons en vivres, en non vivres et en numéraire.
  • Accident de Circulation: Aux côtés du Premier Ministre Patrick Achi, la Ministre Myss Belmonde DOGO et des membres du Gouvernement se sont rendus à Attiekoi pour présenter la compassion du Chef de l'Etat aux parents des victimes décédées dans l'accident survenu le 1er août sur la route d'Alépé.
  • Accident de Circulation: Face à ces drames, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté présente ses condoléances aux familles des personnes et souhaite un prompt rétablissement aux victimes blessées. (OSCS et GSPM)
  • Accident de Circulation: Deux accidents de circulation survenus ce lundi 1er août dans les sous-préfectures de Kononfla (Sinfra) et de Brofodoumé (Route d'Alépé), dont des cas graves évacués dans des centres hospitaliers.
Actualités

Economie sociale et solidaire : Belmonde Dogo invite les acteurs à accélérer le processus de création d’un cadre institutionnel et règlementaire en Côte d’Ivoire

23 Juin 2022
  

Pour relever le défi de la reconnaissance de l’Economie Sociale et Solidaire en Côte d’Ivoire, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté Myss Belmonde DOGO a invité les acteurs à une synergie d’actions pour élaborer une stratégie nationale et des textes juridiques visant à mieux encadrer le concept. L’appel a été lancé ce jeudi 23 juin 2022 à Abidjan, à l’ouverture de l’atelier de réflexion des acteurs, promoteurs et parties prenantes de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) dont elle a assuré la présidence. 


Pour Myss Belmonde DOGO, l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) est un moyen de renforcement de l’inclusion sociale et de promotion de la solidarité et de résilience des populations vulnérables. C’est pourquoi son département ministériel a pris l’option de développer l’ESS à travers la création d’un cadre réglementaire et institutionnel adéquat au développement social et économique. « Sur la base d’une identification des opportunités et contraintes que regorge le concept de l’économie sociale et solidaire en Côte d’Ivoire, il est opportun pour les parties prenantes au cours de cet atelier de définir les actions prioritaires en vue de mettre en place un environnement organisationnel à travers des textes juridiques en la matière » indique-t-elle.  


La Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté reconnait par la suite que la Côte d’Ivoire, certes ne dispose pas de textes de lois sur le concept, cependant, il existe des actions qui concourent à l’Economie Sociale et Solidaire notamment le fonctionnement des coopératives et associations villageoises d’épargne et de crédit. Car dit-elle « L’économie sociale et solidaire place l’humain au cœur du développement économique et social ». Raison pour laquelle, Myss Belmonde Dogo a dans son intervention, fait un clin d’œil à toutes les associations qui œuvrent pour le bien-être social et économique des populations vulnérables.


La présidente de cet atelier de réflexion espère qu’au terme de ces travaux, les échanges et partages d’expériences des experts nationaux, internationaux et promoteurs de l’ESS aboutiront à mieux structurer le concept en Côte d’Ivoire en vue de renforcer la résilience des couches les plus vulnérables. 


Dans la foulée, Roch Yao Gnabeli, Directeur Général de la Solidarité et de l’Action Humanitaire du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, président du Conseil d’organisation, a souligné pour sa part que les différentes contributions à l’issue de cet atelier vont accélérer la mise en place des bases d’un cadre juridique de l’ESS et aussi renforcer la collaboration entre les acteurs et les parties prenantes en vue d’asseoir une politique publique du concept en Côte d’Ivoire.


Au cours de cet atelier de réflexion, les participants vont plancher sur les bases de création d’une plateforme nationale de l’ESS, le mode opératoire pour la mise en place d’une base de données de l’ESS en Côte d’Ivoire prenant en compte le secteur d’activités et le profil des acteurs ainsi que l’élaboration des textes et stratégie nationale.


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut