Flash Infos
  • Lutte contre la Pauvreté: La Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté Myss Belmonde Dogo, s'est rendue le samedi 25 juin 2022, dans les villages de Assoum 1 et Assoum 2 pour s'imprégner des impacts des filets sociaux sur les ménages bénéficiaires.
  • Filets Sociaux Productifs: L'unité de Gestion des Filets Sociaux a procédé ce vendredi 24 juin 2022, à la mise en place d'un Comité local de ciblage de nouveaux ménages bénéficiaires du projet à Tougbô (Département de Téhini, Région du Bounkani)
  • Etude sur l'extrême pauvreté: La Ministre Belmonde DOGO a pris part ce jeudi 23 juin à Abidjan, à l'atelier de restitution du rapport provisoire sur l'analyse de l'extrême pauvreté et ses déterminants, des inégalités et de la vulnérabilité.
  • Economie Sociale et Solidaire: La Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté Myss Belmonde DOGO a procédé à Abidjan ce jeudi 23 juin 2022, à l'ouverture d'un atelier de réflexion sur la création d'un cadre règlementaire et institutionnel du concept en Côte d'Ivoire.
  • Saison de pluies: Les Ministres Belmonde Dogo, Vagondo Diomandé et Bouaké Fofana se sont rendus sur les lieux du drame pour constater les faits et présenter les condoléances du Gouvernement aux familles endeuillées par les pluies
  • Saison de pluies: 2 corps sans vie emportés par les eaux de ruissellement ont été découverts aux quartiers '' Sans lois '' et ''Cité CIE '' et un mort de plus a été enregistré à M’badon dans la commune de #Cocody.
Actualités

Deux fillettes emportées par les eaux de pluie : La Ministre Belmonde DOGO solidaire de la communauté burkinabè endeuillée

24 Avril 2022
  

Les corps sans vie de deux fillettes ont été repêchés vendredi matin dans un bassin à la Riviera Bonoumin. Blandine et Noriatou, âgées respectivement de 8 et 10 ans, ont été emportées, surprises par les eaux de ruissellement après la forte pluie de la veille jeudi 21 avril dernier. Elles tentaient de traverser un gros ravin pour rallier leur lieu de culte à leur domicile en compagnie d’une adulte, voisine de quartier et une autre petite fille de 10 ans. Informée du drame, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté s’est rendue à la Riviera aux côtés des familles endeuillées ce samedi 23 avril 2022. Elle était accompagnée dans cette démarche par Bouaké FOFANA, Ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité et du Consul général du Burkina Faso à Abidjan.

Les fillettes décédées étaient membres d’une petite communauté burkinabè installée sur des sites en construction ou dans des habitations de fortune en périphérie d’un gros ravin de canalisation séparant les quartiers d’Attoban et de Bonoumin et qui relie plusieurs communes de la ville d’Abidjan.

En recevant la délégation du Gouvernement, Sango Pabouré, témoin des faits est revenu sur les circonstances du drame. Selon lui, la scène s’est produite lorsque les enfants en compagnie d’une voisine de quartier revenaient de la Mosquée pendant la forte pluie. C’est en tentant de traverser le ravin qu’elles ont malheureusement été emportées par les flots. C’est BANCÉ Djémima âgée de 10 ans, qui elle a pu s’échapper et appelé SANGO au secours des autres.

Il décide alors de traverser la canalisation à la nage dans l’espoir de retrouver les fillettes. Chose qu’il ne parviendra pas à faire en raison de la forte pression des eaux. « En tentant de sauver les enfants dans les eaux, j’étais conscient du danger auquel je m’exposais, Mais je ne pouvais pas rester les bras croisés puisqu’il s’agit de deux enfants » a-t-il confié.

Mais la voisine qui était avec les enfants a eu la vie sauve en s’accrochant aux touffes d’herbes qui longent les flancs du grand trou d’eau.

A la suite de SANGO, au nom des deux familles éplorées, Jean-Marc APKA un voisin, a lui salué la démarche solidaire des membres du Gouvernement. « Vous imaginez la tristesse qui nous anime surtout que ce sont des enfants que nous avons perdus. Mais la présence et la promptitude du Gouvernement nous rassure que nous ne sommes pas seuls dans cette épreuve. » indique-t-il.

La Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a présenté  les condoléances du Gouvernement aux parents des enfants décédés. Elle  a fait savoir qu’il était impératif de s’associer à la douleur des familles qui subissent cette rude épreuve. « Nous nous devons d’être solidaires de tous ceux qui vivent sur le territoire ivoirien qu’ils soient nationaux ou non » a-t-elle déclaré.

Pour traduire cette solidarité de l’Etat aux familles Zampo et Kiéma des défuntes, la Ministre Myss Belmonde DOGO a au nom du Gouvernement fait don en numéraire d’une valeur de 2 millions de FCFA. Quant au témoin SANGO Pabouré, il a été récompensé pour son courage et son acte de bravoure à hauteur de 300.000 FCFA.

Aussi, Myss Belmonde DOGO a tenu à faire une précision après une visite du point de chute des victimes et du bassin d’orage guidée par le Ministre Bouaké Fofana et des agents de l’Office National de l’Assainissement et du Drainage (ONAD) en vue de mieux comprendre la cause de la disparition des deux enfants. « La chute des deux enfants n’est pas dûe à un mauvais état de l’ouvrage de canalisation. Elles ont traversé ce passage interdit et ont été surprises par le courant de l’eau qui les a malheureusement emportées » a précisé la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Le Consul général Benjamin NANA, au nom de l’Ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, a tout d’abord salué le Gouvernement ivoirien pour cette solidarité agissante à l’endroit de ses compatriotes avant de souligner que ce geste entre dans la droite ligne de la consolidation des relations entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. « Cet acte vient renouveler la solidarité et la sympathie du Gouvernement ivoirien envers le Burkina Faso. Nous nous réjouissons de savoir que la Côte d’Ivoire fait de la protection et de l’assistance de tous ceux qui résident sur son territoire une importance capitale. Cela prouve que le renforcement des relations entre nos deux pays est une réalité » a affirmé le Consul général du Burkina Faso à Abidjan.

 

 


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut